Thalia… et cetera

Merci 2017.


Apparement il est de coutume de faire un bilan sur son année, un point sur nos objectifs, dire ce pour quoi on est reconnaissant. Même si je doute que ma vie intéresse beaucoup de personne, je me suis dit que cela pourrait être intéressant pour mon accomplissement personnel. Et cela va également être l’occasion de vous révéler quel est mon grand projet de 2018…
Par où commencer? Je me rends compte que je n’ai jamais fait de bilan annuel avant cette année, aussi bien sur ma vie ‘professionnelle’ que personnelle. J’ai seulement fait un bilan au bout d’un an de blogging l’année dernière (et j’ai eu énormément de commentaires très touchants à la suite de cet article d’ailleurs), pour les plus curieux, vous pouvez retrouver l’article en question ici.
J’imagine donc que le plus simple est de procéder par ordre chronologique, et me connaissant, cela divaguera très certainement un peu à droite à gauche.

Janvier. (pour tout vous avouer je m’aide des photos de mon portable et de mes vlogs pour me souvenir de tout ce qu’il s’est passé cette année) Le début d’année à été assez calme. En revanche il est vrai que coté blog, j’ai enchaîné par mal de shooting, dans des endroits super autant les uns que les autres, et que je me surprend à toujours autant aimer cela, si ce n’est même de plus en plus.
Le grand évènement de cette année c’est Coachella. On sait qu’il y a des chances que j’y aille, mais pas sur non plus à 100%. En étant justement dans le doute, je me garde bien de garder ce ‘secret’ avec moi (en vrai, pendant les grandes vacances de 2017 on en parlait déjà, explications plus loin dans l’article). Rêveuse bien entendu, je commence déjà à faire mes recherches pour une tenue digne de Coachella…
Je me dois quand même rappeler que c’est en janvier que j’ai décidé de me couper les cheveux (qui étaient très très très longs), et qu’une de mes meilleures amies à bien voulu le faire. C’était assez drôle et j’avais vlogué tout ça.

Février. En février j’enchaîne encore les shootings et je commence un tout nouveau travail dans une fondation à Paris. C’est vrai que je ne vous en ai jamais parlé ici, ni sur les réseaux d’ailleurs. Surement parce que cela n’avait pas très grand intérêt.

Mars. Ce mois devient déjà plus excitant. En effet, ma mère revient de Taiwan, où elle était depuis 7 ou 8 mois déjà. C’est la première fois qu’on ne se voyait pas pendant aussi longtemps. Les circonstances étant un peu spéciales également, c’est un grand soulagement d’enfin la retrouver.
En mars je shoot également pour K-Way. J’avoue qu’à ce moment, je suis encore loin de m’imaginer tout ce que cette collab m’apportera par la suite…

Avril. Nous y sommes (déjà). Avril, la période de l’année où se déroule un des festivals qui fait rêver des milliers, voire des millions de personnes, COACHELLA. Il y a quelques années je m’étais jurée qu’à 24/25 ans j’irai. Et au final, à 21 ans, j’ai foulé pour la première fois le sol de ce fameux désert de Californie, Indio. Ça peut sembler débile pour certains, mais moi j’ai toujours du mal à réaliser. Je tiens quand même à vous expliquer le pourquoi du comment. Pour ceux qui ne sont pas au courant, mon copain, Axel, à un groupe de musique, The Geek X VRV. En août 2016, on leur parle de l’éventualité de les faire jouer à Coachella. L’opportunité est tellement incroyable qu’on a du mal à y croire, et surtout on essaie de ne pas trop se faire des faux films, au cas où cela ne se ferait pas. Quelques mois plus tard, c’est confirmé, ils y jouent, c’est sur. Déjà, autant vous dire que, encore plus que d’habitude, ma fierté est au maximum. Mon mec va jouer à Coachella quoi ! Quel artiste ne rêve pas de ça, très franchement (à part les rabats joies qui ne voient ce festival comme un festival de défilé de blogueuses, bref passons) ?? Déjà que je suis fière de lui et de son groupe pour tout ce qu’ils ont accompli jusque là, disons que c’est maintenant un peu une des meilleures récompenses.
Même si pour eux c’est sur, pour moi ça l’est moins. Car même si j’ai eu la chance de ne pas payer l’entrée du festival (qui est extrêmement onéreuse), le prix du billet d’avion est quand même très élevé, et surtout, le festival se déroule à moins d’une semaine de mes partiels… AH. La question à été de savoir si je risquais le coup, d’y aller, et bien évidemment de ne pas réviser les derniers jours consacrés à cela, et peut-être risquer de passer aux rattrapages. Attention spoiler: je me suis dit que c’était une expérience hors du commun, partir avec mon mec à Coachella, et le voir performer, mais je serais folle de ne pas y aller !!! Je vous passe les détails, mais une fois que mon billet d’avion à été pris, j’ai été la plus heureuse (et stressée) du monde haha. Et par dessus le marché, même si le retour en France à été très compliqué (je suis resté 5 jours aux États Unis et mes partiels avaient lieux 4 jours après mon retour, avec le décalage vous voyez un peu le cirque), j’ai validé mon année haut la main du premier coup ! Si vous êtes intéressés d’avoir mon retour sur l’expérience à Coachella je vous conseil de lire mon article dédié que j’ai rédigé ici, et pour encore plus d’images du festival, de visionner mon vlog ici.

 

Mai. À partir du moment où j’ai eu mes résultats, c’est les vacances. Et oui, je suis à la fac, et en plus je fais des cours par correspondance donc mes vacances ont commencé très tôt. Mai à été un mois très chargé. Cousinades, programmation des vacances, et dates d’anniversaires moins marrantes… Le principal c’est que j’ai passé énormément de temps au près de ma famille, et surtout de ma petite maman avant qu’elle reparte à l’autre bout du monde.

 

 

Juin. Juin est mon mois préféré puisque le 20 c’est mon anniversaire, et le 21 c’est l’été. Que de célébrations, de chaleur, de beau temps, de bonne humeur… Et puis surtout c’est la saison des festivals qui commence (en France), avec Solidays que je faisais pour la première fois (toujours pour y voir mon chéri jouer également). Vous pouvez retrouver le vlog ici.
Bref c’est ma saison préférée ! En juin je shoot également pour la deuxième fois avec l’équipe de Pop My day, que je remercie encore aujourd’hui pour leur confiance.

 

Juillet. Le mois de juillet commence de façon très agréable avec ma parution dans le magasine Oh! My Mag (anciennement As You Like), pour la 4ème fois ! Et puis c’est également le départ dans le sud avec des potes, et pour Marseille plus particulièrement pour le Delta Festival (et Axel qui y joue aussi, oui oui je le suis partout, vous aurez bien compris haha). Petit détour par Cassis que j’aime tant, et que je retrouverai quelques jours plus tard pour notre séjour annuel là bas avec Axel.

 

Août. Après quelques jours donc à Cassis et Marseille (que j’aime toujours autant), et avoir vu un peu de ma famille, je fais plusieurs voyages entre Paris et Lyon. Je profite de l’été, la vie est belle.

Septembre. Début septembre, après le mariage de la meilleure amie d’Axel, nous partons pour notre tant attendu voyage en Italie. J’ai une oreille bouchée depuis plusieurs jours (le truc m’a marqué puisque c’était très perturbant), mais cela ne nous empêche heureusement pas trop de profiter à fond. Nous sommes parti aux Cinq Terres, et je dois toujours vous faire un article récapitulatif du voyage (que j’ai d’ailleurs commencé), mais vous pouvez en attendant retrouver mon vlog ici. C’était un voyage magnifique. Depuis toute petite je suis amoureuse de l’Italie, et je crois que c’est mon père qui m’a transmis ça. Après c’est vrai que j’ai été un peu déçue de voir que les Cinq Terres était une destination autant prisée de toutes ces blogueuses et instagrammeuses. Au moment où on a programmé notre séjour avec Axel (en mars il me semble), j’avoue que j’étais loin de me douter que c’était le cas ! Ce qui ne nous a quand même pas empêcher d’adorer la région et de bien profiter.

 

 

Octobre. Ce mois n’a pas trop d’intérêt à être raconté. J’ai rencontré énormément de problèmes, financiers, pour les curieux. Il y a une partie de ma vie que vous ne connaissez pas du tout, du coup il est compliqué d’en parler ici. Peut-être que je le ferai un jour, ou peut-être pas. Mais cette rentrée à vraiment été synonyme de problèmes, de trucs chiants. Bref la rentrée c’est pourri quoi.

Novembre à été un mois assez déroutant. Contrairement à ce qui était prévu, je ne finis pas ma dernière année de licence cette année. Mais me voyant mal rester chez moi à ne rien faire en attendant, il fallait absolument que je trouve quelque chose à faire. Et c’est d’ailleurs là que je vous parle enfin de ce fameux projet. Depuis plusieurs années j’ai le projet de partir m’installer à l’étranger, et bouger dans plusieurs pays différents pour voir où je me sens le mieux, du moins, pour quelques mois pour commencer. Moi qui pensais que j’allais déposer mes bagages aux États Unis pour commencer, il s’avère qu’en fait je vais aller à Taiwan, rejoindre ma maman ! Je m’envole donc début février pour 5 mois là bas… D’un côté je suis excitée à l’idée de partir là bas et commencer une nouvelle vie, et de l’autre je suis terrifiée. Ce n’est pas vraiment la vie la bas qui me fait peur, car je connais déjà, j’y suis déjà allé plusieurs semaines et surtout j’ai de la famille, mais c’est surtout l’idée de laisser pas mal de chose derrière moi pendant très longtemps. À commencer par mes grands parents et mon chat (vieille fille bonjour haha). Et Axel dans tout ça vous allez me dire? Axel pour le moment n’a pas prévu de me rejoindre la bas, il dit qu’il doit travailler sur leur nouvel album, et c’est vrai qu’ils enchainent beaucoup de shows tout au long de l’année donc c’est compliqué pour lui de partir pendant plusieurs semaines, surtout au printemps/été. Mais au fond je moi j’espère vraiment qu’il pourra me rejoindre, début juin ça serait parfait car nous pourrions fêter nos 4 ans ensemble là bas ET mon anniversaire en même temps 🙂
Pour vous donner un peu plus de détails sur mon séjour, j’y vais pour apprendre le chinois. Bien que ma mère soit taiwanaise, je ne parle pas le mandarin (oui, on parle chinois à Taiwan pour les gens que ça surprend visiblement). Je l’ai étudié depuis que je suis petite, mais j’ai toujours eu un rejet face à cette langue depuis que je suis petite, donc évidemment ça n’arrangeait pas les choses. Mais maintenant je renoue enfin avec toute cette culture, et surtout, le chinois est une langue tellement importante maintenant, et va l’être de plus en plus. Moi qui veut travailler dans le milieu du marché de l’art, et comme c’est un secteur très répandu en Chine, je suis bien un peu obligée de parler mandarin ! C’est donc l’occasion parfaite.
Bien entendu je vous filmerai tout ça, je vous posterai plein de photos, et d’articles pour vous raconter tout ce qu’il se passe là bas !

Décembre. Nous y sommes. L’année est passée à une vitesse folle, comme d’habitude. Je me suis surprise en cette fin d’année à être beaucoup plus reconnaissante que d’habitude pour tout ce que j’ai. Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, il y a une grande partie de ma vie que vous ne connaissez pas et qui pourtant, à un impact très important sur tout ce qui se passe tous les jours (ou presque) pour moi. J’aimerai vraiment avoir le courage de vous en parler un jour, qui sait. Bref tout ça pour dire que, la vie n’a pas toujours été simple, très loin de là. Même si aujourd’hui je suis épanouie, et que les choses vont mieux que passé un temps, il y a toujours de mauvais démons qui vous rattrapent. Je ne vais pas dire ‘il y a pire dans la vie‘, car non, ce que j’ai vécu était vraiment la pire chose qui me soit arrivée, mais je vais plutôt dire que oui, il est possible de se relever après certaines épreuves.
Et c’est pour cela que je suis reconnaissante aujourd’hui. D’avoir encore des proches à mes côtés qui sont formidables, d’avoir un toit et de quoi me nourrir. Et au final c’est tout ce dont nous avons réellement besoin, donc je me considère chanceuse pour ce que j’ai aujourd’hui, malgré tout.

Pour faire un résumé de cette année, je dirai qu’elle a été très bonne dans l’ensemble. On ne peut jamais être satisfait à 100%, mais tant que mes proches vont bien, je suis bien. Et je suis prête à prier tous les dieux qui existent pour que cela continue comme ça. Je suis aussi très reconnaissante de toutes les personnes qui m’ont fait confiance cette année, aussi bien les marques pour le blog, que les photographes, aussi bien ceux que je rencontre depuis peu que ceux qui me connaissent depuis un petit moment. Et surtout vous, qui me suivez sur les réseaux sociaux et le blog. Je vous promets que je vois toutes les personnes qui me suivent quotidiennement, et surtout depuis le début. Merci d’être là, merci pour vos mots, ou pour vos likes ou visites sur le blog. Sans vous tout ça n’existerait pas, ou sinon n’aurait pas autant d’ampleur. C’est un peu la phrase bateau des blogueuses, mais c’est la réalité !
Je n’ai pas vraiment fait de nouvelle rencontre amicale. À vrai dire c’est même le cas depuis plusieurs années, car je suis très sélective dans mes amis. Non pas sélective dans le sens où je vais faire passer un entretient à quelqu’un que je rencontre, mais je préfère m’entourer de peu de personnes mais des meilleures (à mes yeux). Tous les amis que j’ai, je les considères comme mes ‘meilleurs amis’, je ne suis pas intéressée d’avoir des dizaines de ‘potes’, ou être hyper populaire ou que sais-je. C’est bien la qualité qui prime, et les amis que j’ai aujourd’hui me rendent déjà heureuse (déclaration d’amour oulala).
Enfin bon, je suis surement en train de m’emporter, ce qui veut dire que c’est le bon moment pour terminer ici ce bilan.
J’espère sincèrement que vous, vous avez également passé une bonne année, pleine de bonheur, de rebondissements, de découvertes, de nouvelles opportunités… n’hésitez pas à me laisser un petit mot pour me raconter ça, je me ferai un plaisir de vous lire.

Merci d’être là, bonne fin d’année, et bon commencement pour 2018. <3

Love
Thalia

Laisser un commentaire